Voilà une nouvelle qui risque d’enterrer le rêve des Tanzaniens de téléphoner moins cher qu’aujourd’hui. Milicom vient en effet de racheter sa rivale locale Zantel, en proie à des difficultés financières depuis plusieurs mois.

Rachat de Zantel

1 dollar ! C’est la somme dépensée par le troisième opérateur le plus sollicité pour appeler à l’étranger ou localement depuis la Tanzanie pour mettre la main sur sa rivale. Cela ne devrait pas étonner vu que depuis plusieurs mois, la filiale de l’Émirati Etisalat a accumulé des dettes. Ces dernières sont estimées actuellement à 74 millions de dollars et le nouveau propriétaire luxembourgeois se chargera de leur remboursement. Rien n’est encore définitif, car l’autorité de régulation des communications ne s’est pas encore prononcée sur cette cession.

A lire en complément : 5 astuces pour payer son smartphone moins cher

Premier opérateur téléphonique de Zanzibar

Vu les dettes qui l’attendent, on se demande si Millicom avait réalisé une bonne affaire avec le rachat de la part de 85% de Zantel. Par ailleurs, ce dernier n’est que le quatrième opérateur le plus sollicité pour téléphoner au Sénégal ou vers une autre destination depuis la Tanzanie. Il dispose cependant d’un important atout, celui de leader sur le marché de Zanzibar, une île économiquement prospère. Cela pourrait cependant ne pas suffire pour arrêter l’hémorragie de clients. Zantel n’avait plus en effet que 1,7 million d’abonnés à la fin de l’année 2014, contre 3,08 millions deux années auparavant.

Millicom, Ebitda de 25 millions de dollars

C’est l’objectif qu’est tenu d’atteindre Millicom avec sa nouvelle acquisition pour éviter de se faire appliquer les clauses compensatoires prévues dans l’accord signé entre les deux parties. Le groupe luxembourgeois entend l’accomplir avec la fourniture de divers produits et services permettant d’effectuer des appels internationaux ou nationaux. Son achat du quatrième opérateur tanzanien lui permet d’ailleurs de profiter de synergies dans le roaming national, les achats, la demande de services mobiles, entre autres. Des avantages lui donnant la possibilité d’éviter l’application de ces clauses.

A découvrir également : Comparatif pour téléphoner moins cher Maroc, Algérie, Cameroun, Thailande et Australie!