Dorénavant, BhartiAirtel devient le troisième opérateur dans le monde suivant le nombre de ses abonnés. Son succès est dû à ses tarifs permettant à ses clients de téléphoner moins cher.

Bharti, classé troisième dans le monde

En effet, d’après les chiffres dévoilés récemment par le Word Cellular Information Service, le groupe de télécom indien BhartiAirtel occupe désormais la troisième place du podium mondial en termes de nombre d’abonnés. Comptant à son actif 303 millions de clients, il se situe derrière China Mobile et Vodafone Groupe qui comptent actuellement et respectivement 626,7 millions d’abonnés et 303 millions de consommateurs. Pour leur part, China Unicom et Amercia Movil se trouvent en quatrième et en cinquième position.

Lire également : L’Etat entre en scène pour réguler le marché de la téléphonie mobile

Un opérateur télécom présent dans 20 pays

Selon le président de ce troisième opérateur téléphonique mondial, cette place représente une évolution importante dans le parcours d’Airtel. En effet, c’est le résultat de la force du modèle d’entreprise ayant permis à la marque de se faire apprécier des abonnés des 20 pays dans lesquels elle se trouve. Effectivement, Airtel figure parmi les opérateurs téléphoniques mobiles qui mettent à la disposition de ses clients des tarifs abordables permettant de téléphoner pas cher vers les destinations nationales et internationales. Actuellement, le groupe gère avec transparence ses opérations à l’échelle mondiale, notamment dans diverses zones géographiques et offre les mêmes services à chacun de ses abonnés. Que ce soit pour des appels internationaux ou autres, ils obtiennent donc la même qualité de communication que les autres se trouvant dans un pays différent. Au président de BhartiAirtel de remercier les employés et les partenaires d’affaires ayant soutenu le groupe à travers ce parcours remarquable. Avec le jeu de l’internet mobile en plein développement, il promet une plus grande luminescence des communications surtout quand il s’agit de téléphoner en Israël.

A lire également : Les trois opérateurs téléphoniques s’unissent pour le paiement en ligne