Avec un bilan positif enregistré lors de la Coupe du monde de Football au Brésil, le football algérien est digne d’avoir un bon partenaire. Ainsi, la FAF a émis récemment un avis d’attribution de ses droits marketing et de publicité. Parmi les deux candidats ayant répondu à cet avis, elle a opté pour ATM Mobilis.

A lire également : Les Formules « Carrées » de SFR

 

ATM Mobilis : prêt à servir le football algérien

 

A découvrir également : Solutions pour appeler moins cher en Tunisie, Burkina Faso et Sénégal

Après avoir permis aux Algériens de téléphoner pas cher en Algérie, ATM-Mobilis s’est lancé dans la course pour se faire attribuer les droits marketing et de publicité autour de la FAF et de l’EN algérienne. Il n’a pas pour autant été sans concurrent. Dans cette course, il y avait Ooredoo, une autre société qui permet également d’appeler en Algérie à un tarif moins cher. Mais la FAF a tranché en faveur de l’entreprise nationale de la téléphonie mobile. Saâd Damma, PDG de cette dernière, a assuré, après l’ouverture des plis, que son équipe fera tout son possible pour mieux servir le football algérien. Tous les Algériens peuvent y croire, car ces propos viennent de la personne qui leur a permis de bénéficier de services de qualité dans leurs appels internationaux et nationaux.

 

ATM Mobilis : un dossier solide et 240 milliards de centimes

 

ATM Mobilis a toujours été le partenaire du football algérien. Il contribue déjà à diverses activités nationales si l’on ne cite que les deux premières ligues professionnelles. D’ailleurs, lorsque les Fennecs ont atteint les 8e de finale de la précédente Coupe du monde, il a permis à de nombreux supporteurs de rejoindre le Brésil. En plus, l’opérateur s’est montré disposé à soutenir la fédération nationale avec sa mise de 240 milliards de centimes, contre seulement 91 milliards pour Ooredoo. Les joueurs peuvent donc désormais appeler à l’étranger dans de meilleures conditions avec ce nouveau sponsor du football algérien.