Vous désirez mettre en place une ligne téléphonique dans une nouvelle construction ou une demeure n’ayant jamais fait objet de raccordement. Toutefois, vous ne savez pas comment faire. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter ! Cet article vous présente l’essentiel et les étapes à suivre pour un raccordement téléphone.

Choisir la technologie adaptée

Le raccordement téléphone est le fait de relier un immeuble ou une maison au réseau téléphonique public. La technologie à choisir dépend de l’éligibilité de la zone. Il en existe trois : l’ADSL, la fibre optique et le satellite. La box ADSL permet de raccorder le téléphone au réseau de l’opérateur. Il était le plus utilisé, mais cède peu à peu la place à la fibre optique. La fibre et le satellite sont des technologies plus modernes et plus efficaces, car ils proposent une plus grande bande passante et des débits plus élevés.

A lire également : Comment mettre en place un standard téléphonique virtuel ?

Si l’on opte pour la fibre optique, il est important de s’assurer d’être dans une zone éligible. La zone doit être couverte par au moins un opérateur. Cette option exige l’usage d’un appareil numérique. Pour vérifier l’éligibilité de la zone, il suffit de le consulter sur le site de l’opérateur choisi.

Le satellite avec l’installation d’une parabole est l’option la plus adéquate si l’immeuble se retrouve dans un lieu un peu reculé. Il s’agit d’une zone où l’ADSL ne fonctionne pas et dans laquelle la fibre optique n’est pas non plus disponible. 

A lire aussi : Nouveau : Google Voice pour appeler à l’international à prix bas et envoyer des SMS gratuits

Adduction téléphonique : souterraine ou aérienne ?

L’adduction téléphonique est l’ensemble des travaux nécessaires au raccordement téléphone. Elle permet la mise en place des câbles depuis le P.A.R. : point d’accès réseau jusqu’à la demeure concernée. Le P.A.R. est en fait l’appui, le domaine ou l’armoire qui se trouve sur le domaine public routier. Il est donc important de connaître sa localisation pour le raccordement téléphone.

Le raccordement peut être souterrain ou aérien. L’option la plus connue est celle du branchement souterrain. Avec ce type de branchement, les câbles disgracieux sont invisibles. Ce qui le rend esthétique. L’adduction souterraine peut être aussi réalisée au même moment que l’adduction de l’eau et de l’électricité. Cela permet de diminuer les coûts. Elle n’exige pas non plus de difficulté particulière.

La configuration du terrain peut obliger à opter pour un raccordement aérien. Même si ce mode d’adduction est moins coûteux que le souterrain, il impose certaines obligations techniques et administratives. Le raccordement aérien doit se situer à une hauteur de plus de 4 mètres. La prise d’une d’autorisation à la mairie avant la réalisation des travaux est aussi exigée.

Choisir l’opérateur

L’opérateur sera probablement le réseau Orange. Il est celui qui approvisionne aujourd’hui la France entière. Il sous-traite ses lignes avec d’autres opérateurs. Donc même si le choix est opté pour France Télécom, SFR, Free ou encore Cille Bouygues, vous serez raccordé sur les installations de Orange. 

Pour contacter l’opérateur, il faut introduire une demande de raccordement en fournissant certains documents. Il s’agit : du plan cadastral, du plan de situation, du permis de construire, du plan de masse et photos pour l’évaluation de la distance entre l’immeuble au P.A.R. 

Orange se chargera ensuite d’étudier le dossier et de réaliser ensuite une étude d’adduction afin de déterminer la portée des travaux nécessaires au raccordement. Il établira par la suite, un devis pour les travaux. Si ce dernier est accepté, le raccordement téléphone sera effectif après un délai de trois mois.

Prix d’un raccordement téléphone

La majorité des travaux sont à la charge du propriétaire du domaine. Pour avoir une idée sur les coûts, il faut consulter le site de l’opérateur. Le coût dépend des travaux à engager (accès au lieu, configuration du domicile, longueur des câbles, etc.) et des prestations à fournir. Parmi les prestations à fournir, il y a : 

  • localisation du P.A.R. ; 
  • prestation de recette de conformité forfaits pour travaux de déplacement de colonne montante ; 
  • prestations d’accompagnement ; 
  • forfaits sur desserte câblée ; 
  • prestations d’adduction téléphonique sur le domaine public ; etc.

Il est possible de confier les travaux à un professionnel indépendant d’Orange. Chaque professionnel à ses tarifs, il va donc falloir bien se renseigner. Voici l’essentiel à savoir sur le raccordement téléphone.