téléphone Android

Android : l’OS mobile le plus important au monde

L’OS mobile Android propriété du géant américain du Web Google a été conçu à partir du noyau Linux. En termes de parts de marché, l’OS Android est le plus important au monde devant l’iOS d’Apple son principal concurrent.

C’est au cours de l’année 2007 que ce système d’exploitation pour tablettes et smartphone est mis lancé en grande pompe par Google après un rachat deux ans plutôt à son créateur. Aujourd’hui, Android est un système embarqué dans les télévisions, les voitures, les montres ou encore les ordinateurs.

Quels sont les caractéristiques de ce système d’exploitation ?

Le système d’exploitation Android est composé d’un noyau Linux avec des pilotes, des nombreuses bibliothèques logicielles comme Webkit/Blink, FreeType ou encore OpenGL ES et bien d’autres encore. L’OS dispose également d’un environnement permettant l’exécution des programmes prévus à la base pour l’univers Java. Android est également doté d’un framework qui est un kit pour faciliter la création d’applications. De plus, Android embraque par défaut son proprement environnement de bureau ainsi qu’un carnet d’adresse sans oublier le navigateur Chrome de Google.

Android met également à la disposition des personnes souhaitant utiliser son système d’exploitation de nombreux services comme par exemple l’utilisation des réseaux GSM, la technologie Bluetooth, Wi-Fi ou encore UMTS. Il est également possible d’ouvrir des fichiers médias aussi bien des vidéo, des audio que des images. Android embarque également la possibilité de lire une caméra, une boussole, un GPS, l’accès une base de données et bien plus encore.

Android dispose également de propre plateforme de téléchargements d’applications très plébiscitée par les utilisateurs. Il est possible d’y télécharger des applications payantes ou gratuites pour la grande satisfaction des utilisateurs car aujourd’hui, le téléphone n’est plus réduit à un simple moyen de communication. Car avec l’évolution technologie, il est désormais possible de regarder la télé sur son smartphone, jouer à des jeux ou encore lire un e-book et bien plus encore.

Le système d’exploitation Android est en open source mais distribué sous licence Apache. Cette licence permet aux fabricants de modifier l’OS pour y apporter des modifications pouvant lui permettre de se distingue des autres constructeurs utilisant Android.

Android dispose d’une plateforme Java

La portabilité des applications Java sur Android est possible grâce à la machine virtuelle baptisée « Dalvik » ayant pour principal objectif de permettre l’exécution des applications conçus initialement pour la plateforme Java. Cette plateforme a pour principal avantage de permettre l’exécution de ces programmes sur des terminaux mobiles aux ressources infimes.

Android Runtime (ART)

C’est à partir de la version 5.0 d’Android que la machine virtuelle Dalvik a été remplacée par l’environnement ART. Google a procédé à la conception de cet environnement pour trouver une alternative aux capacités réduites de Dalvik.

L’ART a la particularité de décompresser les fichiers .apk avant de procéder à leur lancement et dispose de sa propre bibliothèque et API. C’est sans doute pour cette raison qu’une fois installées l’application prend plus de place sur le terminal mobile mais permet un gain non négligeable d’autonomie de la batterie.

Android : l’historique de l’OS

Le mot « Androïd » désigne à la base un robot dont la conception est réalisée à l’image de l’être humain. En 2005, Google rachète l’entreprise « Android » et devient ainsi propriétaire de ce qui deviendra plus tard le premier système d’exploitation pour terminaux mobiles. A l’origine, le créateur d’Android, Andy Rubin avait pensé son OS pour devenir un système d’exploitation pour les appareils photos uniquement. A son origine, Android portait le nom de « gPhone » selon certaines rumeurs et était proposé gratuitement pour une plus large diffusion et adoption. C’est finalement en 2008, que le « gPhone » a vu le jour issu d’un partenariat entre Google et l’opérateur de téléphonie « T-Mobile ». Il faut dire qu’Android a été très bénéfique pour Google qui depuis voit son cours en bourse monter en flèche.

Android n’est pas le plus sécurisés des OS mobiles

A partir de 2015, l’OS mobile de Google a été critiques de toutes parts pour son manque flagrant de sécurité. En effet, l’un des chercheurs de Zimperium zLabs a mis à nu une faille de sécurité baptisée « stagefright » capable rendre toutes les données du mobiles accessibles pour le pirate et dont 95% du parc Android de l’époque était exposé. Une faille qui était utilisable par le simple envoi d’un MMS. C’est depuis cette période, que Google a décidé de procéder à des mises à jour régulières visant à améliorer la sécurité de son OS mobile. Ces mises à jour sont disponibles au début de chaque mois, mais les constructeurs ont accès à ces mises quelques temps auparavant.

Après cette première faille d’une grande importance, Android a été victime d’une autre faille de sécurité cette fois-ci découverte par les chercheurs de Trend Micro. Une faille qui avait la possibilité une fois exploitée de paralyser smartphones et tablettes Android.

Bien d’autres failles de sécurité ont été découvertes depuis ce qui pousse les équipes de Google de travailler sans relâche pour proposer un OS mobile qui soit suffisamment sécurisé pour ne pas perdre en parts de marché au profit de son principal concurrent Apple avec son système d’exploitation iOS.